Chef menuiserie
- 112 aff. -

Tout ce qu’il faut savoir sur le désamiantage

Pendant les années 1960 et 1980, le domaine du BTP utilisait largement de l’amiante dans les matériaux de construction. Ce minerai est notamment recouru pour ses nombreuses propriétés, dont la résistance au feu, la résistance aux agressions, mais surtout le coût peu élevé. Or, l’amiante possède également des propriétés réfractaires, voire toxiques qui peuvent impacter sur la santé des occupants du bâtiment, d’où l’intérêt de réaliser des travaux de desamiantage. On parlera éventuellement de diagnostic amiante qui doit être réalisé par une entreprise certifiée. Nous faisons le point sur cette intervention devant être opérée par des professionnels.

Le désamiatage est-il obligatoire ?

Dans un premier temps, le propriétaire doit procéder à un diagnostic amiante, qui permet d’évaluer la quantité présente. Si celle-ci est supérieure à cinq fibres d’amiante par litre d’air, des travaux doivent être réalisés dans les 36 mois suivant le diagnostic. En revanche, si celui-ci ne présente aucun signe d’amiante dans les locaux, les travaux de desamiantiage n’est pas obligatoire. Au cas où le désamiantage est obligatoire, et que vous ne l’effectuez pas, des sanctions pénales sont encourues.

Les différentes étapes de la procédure de désamiantage

Il s’agit d’un chantier extrêmement lourd et délicat, compte tenu de la toxicité des matériaux à éliminer. Dans sa réalisation, la procédure se déroule étape par étape, à commencer par le dépoussiérage. Cela consiste à dépoussiérer toutes les surfaces où le chantier va avoir lieu, afin de protéger et de déplacer les éléments pouvant être exposés à l’amiante durant l’intervention. S’en suit le confinement avec test au fumigène, car la zone à traiter doit être confinée pour la rendre totalement étanche, et d’éviter ainsi la prolifération des fibres d’amiante vers l’extérieur. Les travaux de desamiantage principaux consistent à enlever l’amiante qui se caractérise par le retrait des éléments contenant de l’amiante, l’encapsulage, une technique pour solidifier tous les éléments et le recouvrement par ragrage ou le collage d’un revêtement. Enfin, la procédure finale se termine par le nettoyage où les surfaces sont aspirées avec un filtre absolu et brossées.

Les contrôles

Après les travaux de desamiantage, divers contrôles sont effectués afin de vérifier que l’amiante a été éliminé à 100%. Avec des résultats satisfaisants, vous l’équipe d’intervention peut démonter le chantier de désamiantage. Sinon, tous les déchets contenant de l’amiante, relevés au cours de l’opération doivent être acheminés vers un centre de traitement spécialisé. Ensuite, celui-ci délivrera un certificat en guise de preuve que les déchets dangereux liés au chantier font l’objet d’une bonne gestion.
 

  1. 11 Mai 2022Votre solution de fabrication et pose de sol souple338 aff.
  2. 19 Avril 2022Tout ce qu’il faut savoir si vous optez pour la location d’une fontaine à eau336 aff.